PARIS MON AMOUR

PARISMONAMOUR

Les mots me manquent… Ce dont je suis certaine c’est qu’ il faut reprendre sa vie, différemment sans aucun doute.

Se souvenir, vivre et s’ aimer, c’ est ce qu’ il nous reste mais c’ est suffisant, largement suffisant.

Et puis se rappeler que face à cette l’horreur, l’ unité est ce qui nous reste de plus beau.

Embrassez-vous fort, très fort.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *